Accueil > Actualités > Django girls Ouagadougou : Un atelier de formation en programmation (...)

Django girls Ouagadougou : Un atelier de formation en programmation informatique pour la gente féminine

mardi 13 mars 2018

Le tout premier atelier « Django Girls » s’est tenu à Ouagadougou, dans les locaux de « Jokkolabs Ouaga200 », le 24 Février 2018. 30 jeunes filles burkinabè actives ou désirant se lancer dans l’entreprenariat social y ont pris part. Objectifs, inspirer les femmes à s’intéresser au monde des nouvelles technologies, renforcer leurs capacités et booster leur effectif dans le domaine.

Django girls est une organisation internationale existant déjà dans plus de 50 pays et visant à inspirer les femmes à s’intéresser au monde des nouvelles technologies. En effet, les femmes affichent moins d’intérêt pour ce domaine de l’informatique alors que dans un monde ou la technologie est au cœur de toutes les entreprises, cet aspect est primordial dans la lutte pour l’émancipation de la femme.

C’est dans cette optique que les initiateurs de ce projet, CONGO Mouniratou, Alumni du Burkina Faso du YALI (Young African leaders Initiative), Juma BALDEH, Alumni de la Gambie et aussi organisatrice de Django girls Banjul, Anubha MANESHWAR, organisatrice de Django girls India et KOANDA Youssaou, également alumni du Burkina Faso, se sont lancés dans cette aventure « Django Girls Ouagadougou » qui n’est qu’à sa première édition.

Ainsi, ils ont organisé, le 24 février 2018, un atelier de formation au profit de 30 jeunes filles. L’objectif principal était de leur permettre de créer et gérer leur propre site web avec « Django », afin de mieux promouvoir leurs initiatives. Ces jeunes filles ont été coachées par 7 éminents experts tels que Malick Lingani, Président de l’ONG BEOG NEERE et initiateur de FasoPy, le premier groupe d’utilisateurs de Python au Burkina Faso, qui était le formateur principal.

La formation a connu aussi l’intervention du Président de la GDN et les promoteurs de la plateforme virtuelle « HopeYouth » qui sont venus apporter leur soutien aux femmes et les encourager à s’engager pour un développement du Burkina Faso basé sur les TIC. Monsieur Thomas OUEDRAOGO, Ingénieur Télécoms, Consultant, Directeur de Publication de TIC Magazine BF a aussi intervenu.

Cette initiative a été soutenue par l’Association des Anciens Bénéficiaires des Programmes d’Echanges Américains (ABEPEC), l’Ambassade des Etats Unis au Burkina Faso, la fondation Python Software (PSF), le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, Jokkolabs, Gitlab, Github, Accelebrate et aussi la fondation Get-Brain. A la fin de la formation, les participantes ont eu droit à des attestions de participation.

JS.
Pour Lefaso.net

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Léonie Ouédraogo, une icône de la diaspora burkinabè qui combat la pauvreté au Burkina

Elle est partie de son pays il y a une trentaine d’années, non pas dans un sentiment de haine mais avec l’objectif de la recherche d’un mieux-être. (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés