Accueil > Trucs et astuces > Entretien des cheveux crépus : Et si on parlait des coiffures protectrices (...)

Entretien des cheveux crépus : Et si on parlait des coiffures protectrices ?

lundi 29 août 2016

La saison des pluies est à nos portes et laisser ses cheveux crépus à l’air libre s’est dire bonjour aux dégâts comme la casse. La coiffure protectrice comme son nom l’indique, permet de protéger les cheveux contres certaines intempéries telles le vent, le froid, la pollution…et permet aussi d’éviter de trop manipuler ces cheveux. Cependant une coiffure est dite protectrice lorsqu’elle suit un certain nombre de règles.

Les coiffures protectrices sont utiles pour l’entretien des cheveux crépus. Elles protègent les pointes des cheveux et favorisent la poussée des cheveux. Les coiffures protectrices peuvent être réalisées avec les cheveux naturels uniquement ou avec des rajouts (mèches, laines, fils...)

Le tissage

Le tissage est une coiffure protectrice très répandue. Cette technique consiste à coudre des extensions de mèches sur les cheveux nattés au préalable. Les mèches peuvent être naturelles ou synthétiques.

Comme avantages avec le tissage, les cheveux sont moins manipulés et restent la coiffure par excellence lors de la saison des pluies. Mais faites attention à ne pas trop serrer vos nattes en dessous du tissage pour éviter la casse.

Les tresses (braid)

Les tresses ou braid en anglais peuvent être réalisées avec ou sans rajouts. Les tresses s’obtiennent à l’aide de trois mèches enroulées les unes sur les autres.
Toutefois, il n’est pas recommandé de les garder plus de trois semaines, même sans rajouts. Lorsqu’elles sont faites sans rajouts, le risque est qu’elles commencent à s’emmêler. Avec les rajouts, la poussière et autres pellicules vont s’accumuler et le cuir chevelu va étouffer.

De même, il faut éviter de trop serrer et ne pas commencer les tresses (avec rajouts) à la base du cuir chevelu. Toujours tresser sur des cheveux. Sinon, lorsque les tresses sont trop serrées, vous risquez d’arracher les cheveux à la racine.

Les twists, les dreadlocks

Les twists (torsades, vanilles) et les dreadlocks (rasta) sont les coiffures qui font mouche dans tout le monde entier. Partout on croise des personnes locksés ou qui ont des twists faites soit avec leurs cheveux ou avec des rajouts. Ces coiffures en plus de permettre la pousse des cheveux, sont faciles à entretenir. Vous pouvez les garder jusqu’à un mois, si vous en prenez bien soin bien sûr.
Cependant, vous devez éviter de trop serrer de risque de perdre vos cheveux, surtout ceux de devant. Aussi, évitez de trop charger votre tête de mèches, car cela peut endommager votre cuir chevelu.

Les crochets braids

A l’instar du tissage, on commence par faire des nattes avec les cheveux naturels seulement, au lieu de coudre les mèches par rangées, on va accrocher les mèches, une par une, par le biais d’un « crochet ».

Les crochets braids permettent d’éviter une manipulation excessive des cheveux et protègent vos pointes. Vous pouvez les garder en moyenne de trois à quatre semaines. Cette coiffure protège votre cuir chevelu tout en le laissant accessible pour la réalisation des soins. Elle limite l’impact des contraintes climatiques et prévient la casse des cheveux. Attention cependant à ne pas la garder trop longtemps.

Les perruques

Les perruques peuvent être un véritable atout pour vos cheveux car vous pouvez continuer à entretenir vos cheveux sans aucun problème tout en les gardant protégés.
Cependant, évitez les perruques trop serrées et aussi les perruques avec de petits peignes devant. Ceci parce que si la perruque est trop tendue, elle pourrait causer plus de pertes de cheveux. Aussi les petits peignes sont une vraie agression pour les cheveux de devant surtout sur une longue période.
En outre il est important de toujours mettre un petit bonnet avant de mettre la perruque.

Quelques conseils de soins à faire

Certes, la coiffure protectrice vous fait certainement des vacances mais demande aussi un minimum d’entretien au risque de vous retrouver avec une grosse perte de cheveux au moment du décoiffage. Qu’on ait des tresses avec rajouts ou pas, notre cuir chevelu transpire et nos cheveux sont exposés à la poussière etc… Sans oublier les produits qu’on a dû appliquer juste avant de réaliser la coiffure et ceux qu’on applique après la réalisation de la coiffure. Autrement dit, les cheveux se salissent avec le temps et l’accumulation de cette saleté est tout sauf bonne pour eux. Un shampoing est donc vivement conseillé une fois par semaine, voire tous les quinze jours selon vos habitudes, l’état de vos cheveux et de votre cuir chevelu, tout en prenant le temps de masser le cuir chevelu. De plus, n’oubliez pas de toujours hydrater votre cuir chevelu, étant donné que les longueurs sont le plus souvent recouvertes de rajouts. Et pour ce faire, utilisez votre vaporisateur habituel.

Yasmine K. Sawadogo (stagiaire)
Lefaso.net

http://curlidole.fr/coiffures-protectrices-avec-ou-sans-rajouts-avantages-et-inconvenients
http://www.les-afronautes.com/tresses-avec-rajouts-comment-entretenir-ses-cheveux/

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Mme Kambou née Kabou Kadio, « médecin » de l’information

Le mardi 14 février 2017, à Ouagadougou, nous avons rencontré Mme Kabou KAMBOU née KADIO. Documentaliste, enseignante et entrepreneure, cette femme (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés