Accueil > Santé > Santé de la reproduction : les sages-femmes au secours des droits des femmes (...)

Santé de la reproduction : les sages-femmes au secours des droits des femmes et des jeunes

lundi 26 mai 2014

L’Association burkinabè des sages femmes (ABSF) en partenariat avec l’Association des femmes juristes du Burkina, a organisé du 30 mai au 1er juin 2006 une session de formation sur le thème : « Formation /sensibilisation sur les droits des femmes et des jeunes en matière de santé sexuelle et de reproduction ».

Le préfet du département de Bobo-Dioulasso Assane Ouédraogo, représentant le haut-commissaire du Houet a présidé l’ouverture de la cérémonie à la salle de conférence de la DPEBA.

C’est suite à un constat et à une analyse situationnelle sur le respect des droits des femmes au Burkina Faso en matière de santé de la reproduction que l’ABSF avec l’appui du PADEG/FAED a initié le présent projet de formation.

Il ressort de cette analyse des insuffisances comme la méconnaissance par les femmes elles-mêmes de leurs droits, due surtout au fort taux d’analphabétisme, la pratique de résolutions extrajudiciaires de certains conflits ou de certaines violences faites aux femmes et aux jeunes, la non disponibilité et la non accessibilité de l’information juridique en matière de santé sexuelle et de la reproduction aux femmes, aux jeunes, aux agents de la santé et aux praticiens du droit.

La session de formation a donc eu pour objectifs la formation du personnel de santé (sages-femmes, maïeuticiens d’Etat, accoucheuses auxiliaires) sur les droits des femmes et des jeunes relatifs à la santé de la reproduction, la vulgarisation des textes en la matière auprès des communautés de base, la sensibilisation des autorités coutumières et religieuses sur l’importance des textes y relatifs.

La rencontre de Bobo-Dioulasso a regroupé des agents de santé et de la promotion des droits humains, des leaders femmes et jeunes issus d’ONG, d’associations et de groupements d’envergure provinciale et des autorités coutumières et religieuses venus des provinces de la Bougouriba, de la Comoé, du Gourma, du Houet, du Poni et du Sourou.

Pendant trois jours, les participants ont beaucoup appris sur les droits des femmes et des jeunes en matière de santé de la reproduction à travers des travaux de groupes, des jeux de rôles, des études de cas, des exposés et le « brainstorming ». L’approche participative avec des échanges d’expériences a été privilégiée. Pour faciliter la compréhension du thème, des supports audio-visuels ont été utilisés et une documentation sur le thème a été remise aux participants.

Les connaissances acquises lors de cette session de formation permettront aux participants d’être en position favorable de promotion, de défense et de protection des droits des femmes et des jeunes dans le domaine concerné. Dans son discours d’ouverture, le préfet de Bobo-Dioulasso a salué la pertinence du thème qui, selon lui, vient à point, nommé eu égard aux pesanteurs socioculturelles sur les femmes et à la perversion sexuelle déroutante dont les jeunes sont victimes.

La présidente de l’ABSF dans le Houet, Diane Ouédraogo, a, quant à elle souhaité que la formation permette aux acteurs de vulgariser efficacement les textes en matière de santé sexuelle et de la reproduction et d’améliorer l’offre de ses services aux populations.

Clarisse HEMA

Sidwaya

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Burkina/Consommer local : A la rencontre d’Aminata Kabré, la reine des infusions 100% naturelles

Produire des infusions à base de plantes locales, c’est la passion d’Aminata Kabré, promotrice de Voxell-Group. A l’occasion du « mois du consommer (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés