Accueil > Actualités > Bobo-Dioulasso : La CBDF sensibilise des femmes sur le vote (...)

Bobo-Dioulasso : La CBDF sensibilise des femmes sur le vote utile

lundi 17 août 2015

La coalition burkinabè des droits de la femme (CBDF) organise à Bobo-Dioulasso du 17 au 18 août, un atelier d’échange sur les projets de société des partis politiques actifs sur l’échiquier national et qui ont des candidats aux élections présidentielle et législatives de 2015. L’objectif des échanges est de permettre aux femmes de pouvoir choisir de façon éclairée et responsable leurs futurs gouvernants.

« Pour que les femmes ne portent plus leurs voix sur un candidat sans mesurer l’impact que cela pourra entrainer sur son quotidien », c’est l’objectif visé par la Coalition burkinabè des droits de la femme (CBDF) à travers l’organisation de cet atelier. Lundi 17 août dans la salle de conférence de la direction régionale de l’enseignement supérieur et secondaire, elles étaient nombreuses les femmes- leaders politiques, femmes du secteur informel, des organisations de la société civile – à répondre à l’appel de la CBDF. Les femmes leaders des partis politiques auront particulièrement eu la charge de présenter à leurs semblables du secteur informel et des organisations de la société civile le projet de société de leurs formations politiques respectives.

Pour Félicitée Medah, présidente du conseil d’administration de la CBDF, cet échange d’informations est une opportunité donnée aux partis politiques de créer un cadre dans lequel ils vont présenter leurs projets de société aux femmes, ce qui, sans doute, permettra à ces dernières de relayer l’information à la base. Et la présidente du conseil d’administration d’insister que : « Il faut que les femmes puissent choisir leurs gouvernants de façon éclairée et responsable ».

Organisme de promotion et de défense des droits de la femme, la coalition burkinabè des droits de la femme est un regroupement de quinze organisations qui travaillent depuis 2002 en faveur de l’autre moitié du ciel. A en croire Félicitée Medah, la CBDF met en œuvre des projets autour des trois enjeux que sont : l’égalité des rapports hommes/femmes et filles/garçons au sein de la famille, l’élimination des violences faites aux femmes, la citoyenneté des femmes et leur participation.


Pour que les femmes participent au pouvoir

L’atelier de Bobo-Dioulasso, selon Mme Médah, est essentiellement axé sur la citoyenneté des femmes et leur participation au pouvoir. Pendant deux jours donc, les femmes de la cité de Sya vont s’informer et comprendre le contenu des projets de société des différents partis qui ambitionnent participer aux joutes électorales d’octobre 2015. Elles devront, précise Félicitée Médah, à leur tour informer leurs semblables qui n’ont pas la chance de participer à cette rencontre. En clair, explique-t-elle, il n’est plus question de voter un candidat pour ses beaux yeux ou pour la beauté du logo de son parti. Les femmes, à en croire la présidente, doivent plutôt voter sur la base du projet de société des partis, avec la conviction que cela prendra en compte leurs préoccupations et la stratégie qui sera mise en place pour y arriver. Présent à la cérémonie d’ouverture des travaux, le conseiller technique du gouverneur des Hauts-Bassins Louis Dally a invité les participantes à faire leurs les différentes conclusions qui sortiront de ces échanges, pour une prise en compte de la participation des femmes au pouvoir.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Burkina/Consommer local : A la rencontre d’Aminata Kabré, la reine des infusions 100% naturelles

Produire des infusions à base de plantes locales, c’est la passion d’Aminata Kabré, promotrice de Voxell-Group. A l’occasion du « mois du consommer (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés