Accueil > Associations > L’Association "Zoodo" pour la promotion de la femme au secours de 8 (...)

L’Association "Zoodo" pour la promotion de la femme au secours de 8 villages

lundi 26 mai 2014

L’Association "Zoodo" pour la promotion de la femme (AZPF) a procédé le samedi 5 février 2005 à Bilinga une localité située à 15 kms de Ouahigouya à la remise de 30 tonnes de vivres aux personnes démunies de (8) huit villages de la province du Yatenga. Ce geste de l’association entre dans le cadre du mois de solidarité initié par le gouvernement burkinabè.

C’est au total huit (8) villages du Yatenga qui ont bénéficié de la largesse de l’Association "Zoodo" pour la promotion de la femme (AZPF). Ce sont les villages de Baobané, Baporé, Tavoussé, Bilinga, Wabdigré, Ouattinoma, Bagayalogo et le secteur 13 de Ouahigouya. Les vivres sont composés de sorgho et de petit mil.

Pour la présidente de l’AZPF Mme Mariam Maïga, l’association créée en septembre 1996 intervient dans plusieurs domaines tels que l’éducation, la fixation des jeunes dans leur terroir, une unité économique, de la santé communautaire et la protection de l’environnement.

A titre illustratif, l’association "Zoodo" pour la promotion de la femme a construit en 2001, une école pour les jeunes filles de 9 à 12 ans, une école primaire de 3 classes dans le village de Watinoma dont 1 magasin et une cuisine.

Outre ces réalisations, l’association a également fait de l’alphabétisation son cheval de bataille. Plus de 7 centres d’alphabétisation dans les huit (8) villages qui composent sa zone d’intervention. 35 enfants de la commune de Ouahigouya sont parrainés grâce à la fondation Terre des hommes Italie à travers des dons, de fournitures scolaires et la prise en charge médicale.

Et 200 enfants parrainés sur le plan provincial avec la fondation Terre des hommes Italie.

Des centres nutritionnels communautaires, des savonneries, des banques de céréales, l’élevage de moutons pour les femmes, des fours à pain pour les jeunes sans emplois dans les villages, des centres artisanaux, l’apiculture, des caisses pharmaceutiques, l’octroi des crédits aux femmes qui va de 50 000 F à 300 000 F à travers des micros-projets, la couture, la broderie et une troupe théâtrale qui va sensibiliser les populations à la lutte contre le Sida sont entre autres des actions menées par l’AZPF.

Dans les jours à venir, l’AZPF va procéder d’ici à la fin du mois de février à l’inauguration de l’école professionnelle des filles de Taavussé, à l’ouverture d’un jardin d’enfants au secteur 10 de Ouahigouya, la construction de son siège et surtout intensifier des formations à l’égard des femmes à travers l’alphabétisation, la création d’un journal trimestriel et le recrutement d’un gestionnaire.

Toutes ces réalisations ont été possibles grâce aux soutiens de l’Association "Beoogo" de la Suisse italienne, la Fondation Katia en Suisse et bien d’autres.

Jean-Victor OUEDRAOGO
AIB/Yatenga

  • Messages publiés : 1 (triés par date)
  •   1 - L

    29 juin 2015 14:50, par Gene

    I am in fact grateful to the owner of this web site who has shared this enormous paragraph at here. my page : Celebrity Height

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Mme Kambou née Kabou Kadio, « médecin » de l’information

Le mardi 14 février 2017, à Ouagadougou, nous avons rencontré Mme Kabou KAMBOU née KADIO. Documentaliste, enseignante et entrepreneure, cette femme (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés