Accueil > Actualités > 62e session de la Commission de la condition de la femme des Nations unies (...)

62e session de la Commission de la condition de la femme des Nations unies : Le Burkina Faso fait le bilan de sa participation

vendredi 6 juillet 2018

La salle de conférences de l’Autorité du Liptako-Gourma a abrité, ce vendredi 6 juillet 2018, l’atelier de restitution de la participation du Burkina Faso à la 62e session de la Commission de la condition de la femme. Cette session s’est tenue du 12 au 23 mars 2018 à New York, au siège des Nations unies.

« Problèmes à régler et possibilités à exploiter pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural ». C’est sous ce thème que s’est tenue la 62e session de la Commission de la condition de la femme. Elle a réuni, à New York, les représentants des Etats membres des Nations unies et des organisations non-gouvernementales en vue de passer en revue les progrès accomplis en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation de la femme. Cette session a aussi été le lieu d’identifier les difficultés, d’établir des normes mondiales et de définir des politiques pour promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans le monde.

En tant que membre de la Commission de la condition de la femme, le Burkina Faso y a pris part. La délégation, forte de 24 membres, et composée de représentants de la présidence du Faso, des départements ministérielles, de l’Assemblée nationale et des organisations de la société civile, était conduite par la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Marie Laurence Ilboudo/Marchal, qui y par ailleurs donné une communication.

C’est pour répondre à l’impératif de la redevabilité que le ministère en charge de la Femme tient, ce vendredi 6 juillet 2018, l’atelier de restitution en vue de partager les résultats des travaux de la participation du Burkina Faso à cette 62e session de la Commission de la condition de la femme.

Au menu de cet atelier, deux communications qui porteront sur la préparation de la participation du Burkina Faso à la 62e session de la Commission de la condition de la femme et son déroulement ; les résultats, les conclusions concertées et les résolutions prises au cours de cette session.

Cet atelier sera également l’occasion de formuler des recommandations pertinentes pour plus d’efficacité dans la participation du Burkina Faso aux sessions prochaines.

En rappel, la Commission de la condition de la femme des Nations unies est le principal organe intergouvernemental mondial dédié à la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. À ce titre, elle contribue à l’établissement des normes mondiales relatives à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes par un examen, un suivi et une évaluation annuelle des progrès réalisés et des difficultés rencontres dans la promotion des droits des femmes.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Léonie Ouédraogo, une icône de la diaspora burkinabè qui combat la pauvreté au Burkina

Elle est partie de son pays il y a une trentaine d’années, non pas dans un sentiment de haine mais avec l’objectif de la recherche d’un mieux-être. (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés