Accueil > Santé > Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de (...)

Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

lundi 13 février 2017

De nos jours, la majorité des femmes utilisent les serviettes ou tampons hygiéniques, considérés comme un moyen moderne pour se protéger pendant les périodes des menstrues. Des études ont pourtant révélé que certains de ces produits peuvent être toxiques pour l’organisme de la femme. Les plaintes de certaines ont d’ailleurs confirmé ce fait. C’est pour connaitre les risques liés à l’utilisation de ces produits que nous sommes allés à la rencontre de Docteur Yobi Alexis Sawadogo, il est gynécologue au centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou.

Lefaso.net : Quels sont les risques liés à l’utilisation des serviettes ou tampons hygiéniques ?

Docteur Sawadogo : Il faut dire que le risque zéro n’existe pas dans l’utilisation de ces serviettes ou tampons, même s’il y a des fabricants qui disent qu’ils ont travaillé à réduire le risque. Il y a des études des chercheurs argentins qui ont découvert des substances se trouvant dans les serviettes ou tampons hygiéniques. Des substances qui sont nocives à la santé de la femme, ont révélé ces chercheurs.

Concernant les tampons, il faut dire que c’est une matière à base du coton et il arrive que celui-ci s’effrite dans le vagin. A cet effet, les débris qui restent à l’intérieur peuvent détruire la flore vaginale, appelée flore protectrice du vagin. Au-delà de ce fait, l’on a également des substances contenues dans ces serviettes ou tampons qui sont irritatives ou dites cancérigènes. Une information qui a été confirmée par l’ONG 60millions de consommateurs. Elle a montré que les substances appelées dioxines et glyphosate présentent un pourcentage élevé des produits cancérigènes dans ces serviettes ou tampons. Un résultat qui a été confirmé par l’OMS. Il arrive également qu’il y a certaines femmes qui sont allergiques à certaines composantes contenues dans ces serviettes ou tampons. Ce qui s’explique par le fait que les femmes peuvent avoir des irritations au niveau de la vulve vaginale conduisant à des pertes à répétition ou à d’autres types de maladies.

Lefaso.net : Quelles sont les maladies auxquelles les femmes sont exposées ?

Docteur Sawadogo : L’on a plusieurs types de maladies qui peuvent être liées à l’utilisation de ces serviettes ou tampons hygiéniques. Le premier type de maladie concerne les allergies, les pertes à répétition, les douleurs, les odeurs, etc. Ces maladies peuvent être créées par l’interaction du vagin avec certains produits contenus dans les serviettes ou les tampons. Ces maladies peuvent aussi se manifester de manière différente d’une femme à une autre selon les organismes. Le second type de maladie renvoie aux substances cancérigènes, aux problèmes de reproduction, etc. C’est dire que ces produits peuvent exposer la femme au cancer ou affecter son appareil génital.

Lefaso.net : Quels conseils pouvez-vous donner aux femmes afin d’éviter tous les risques ?

Docteur Sawadogo  : Comme le corps humain ne réagit pas de la même manière, les femmes doivent éviter d’utiliser plusieurs qualités de serviettes ou tampons hygiéniques en même temps. Il faut être fidèle à une marque. Elles devraient éviter de suivre l’effet de mode, c’est-à-dire qu’aujourd’hui, elles utilisent une marque et demain elles l’abandonnent pour une nouvelle marque. Elles devraient le faire quand dans l’utilisation, elles rencontrent des problèmes. A ce niveau, elles consulteront des gynécologues pour connaitre les causes des maux. A la suite des examens réalisés, si le gynécologue révèle que le mal est lié à l’utilisation des serviettes ou tampons, l’on peut leur conseiller d’autres marques. Elles doivent aussi lire les notices avant toute utilisation.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Droits de l’Homme : CHRC pour contribuer à la promotion de la culture juridique au Burkina Faso

De nos jours, l’entreprenariat féminin est devenu un domaine promu au Burkina Faso. La plupart des femmes s’inscrivent dans la logique de créer et (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés