Accueil > Sécret de Femme > Bouffés de chaleur, ostéoporose,…que faire face aux conséquences de la (...)

Bouffés de chaleur, ostéoporose,…que faire face aux conséquences de la ménopause ?

lundi 30 janvier 2017

Cet article s’adresse aux femmes en général et aux ménopausées en particulier. Pendant la période de ménopause, le constat que nous faisons chez beaucoup d’entre elles est la suivante : elles sont surprises par cette période de leur vie. Les troubles liés aux règles, les bouffées de chaleur commencent, les os se fragilisent, que faire face à ce changement subit de l’organisme ? Pour vous aider afin que votre ménopause se déroule sans troubles désagréables, nous vous proposons quelques astuces.

Tout commence vers quarante-cinq ans environ, parfois plus tôt, parfois plus tard.Les règles diminuent ou, au contraire, deviennent beaucoup plus abondantes. Parfois, elles surviennent tous les quinze jours pendant quelques mois, puis s’espacent pour n’apparaitre que tous les deux mois. Finalement, elles disparaissent.
La ménopause ne s’accompagne pas seulement de troubles liés aux règles. Les fameuses bouffées de chaleur apparaissent à ce moment-là.

Les bouffées de chaleur : Elles se manifestent par une sensation de chaleur intense et diffuse sur la partie supérieure du buste, le cou et le visage, apparaissant brutalement et disparaissant spontanément. Les bouffées de chaleur peuvent donner lieu à des rougeurs, des sueurs, des frissons et plus rarement à des vertiges. Elles surviennent majoritairement la nuit. Au moment de la ménopause, les femmes peuvent ressentir jusqu’à dix bouffées de chaleur par jour, chacune d’elles pouvant durer jusqu’à trente minutes.

Comment faire partie des femmes pour qui la ménopause se déroule sans troubles désagréables ?

Pour certaines femmes (en particulier celles qui s’y sont préparées), la ménopause passe inaperçue, mais d’autres ressentent tous les troubles possibles : rapports sexuels douloureux, irritabilité, dépression…
Pour certaines femmes mal préparées, la ménopause devient un vrai calvaire : elles souffrent d’hypertension artérielle, de palpitation. Leurs os peuvent devenir plus fragiles : c’est l’ostéoporose. Tous ces troubles sont liés à la baisse de la production d’œstrogènes, des hormones que le corps fabriquait jusqu’à ce stade.

La grande précaution que vous devez absolument prendre dès le début de votre ménopause est la suivante :
Au moment où vos règles commencent à s’espacer et à devenir irrégulières, il est important que vous demeuriez vigilante en matière de contraception.
Chaque année, des femmes se retrouvent enceintes car elles croient qu’elles sont ménopausées. En fait, malgré les apparences, elles demeurent fécondes jusqu’à la disparition complète des règles. Une grossesse en ce moment-là n’est pas évidemment souhaitable, car elle pourrait être préjudiciable à votre santé et le risque de mettre au monde un enfant mal formé est beaucoup plus grand ; sans compter qu’à cet âge-là, il est probable que vos enfants sont déjà grands et que vous aspirez sans doute à autre chose qu’à vous occuper d’un bébé.

Pour que votre ménopause se passe dans les meilleures conditions, que les troubles soient les plus discrets possibles, nous vous proposons quelques moyens naturels :

Votre alimentation est très importante : Buvez peu d’alcool et de café. Ce sont des excitants qui peuvent aggraver vos troubles.
Mangez moins de viande rouge, préférez le poulet, la dinde et le porc. Le poisson est un excellent aliment pour vous.
Réduisez votre consommation de sucres et de graisses. Mangez davantage de fruits, de légumes et de céréales.

Le sommeil : Il est important que vous dormiez, ne veillez pas, couchez-vous avant 23 heures.

Le sport : Faites de l’exercice, de la marche, par exemple. Si vous ne voulez pas le faire seul, il vous suffit de le faire avec vos enfants ou petits-enfants.

Les aliments qui réduisent les symptômes désagréables de la ménopause

Ajouter à vos repas : des œufs, l’ail, le persil, le lait et les produits laitiers, les pommes, les cerises, les olives, le soja, les tomates, les pommes de terre, le poivre et les choux. Aussi buvez beaucoup d’eau et de jus de fruits.
Tous ces produits que nous venons de citer sont disponibles dans nos marchés et supermarchés. C’est la période des légumes, des pommes de terre, nous vous conseillons d’en profiter au maximum. Pour le soja, il y a ses produits dérivés tels les brochettes de soja, le lait et le yaourt de soja.
Pour votre bien être, n’hésitez surtout pas mes chères « maman » et « mamies » à vous en procurer dès que vous pouvez.

L’ostéoporose :

Pour toutes les femmes qui atteignent l’âge de la ménopause, la grande crainte n’est pas forcément les bouffées de chaleur. C’est aussi l’ostéoporose : vos os se fragilisent, deviennent friables et peuvent se rompre au moindre choc.

Comment éviter l’ostéoporose ?

Selon les spécialistes, le moment idéal pour se protéger de l’ostéoporose est la trentaine. A cet âge-là, vous avez encore la possibilité de bien assimiler de fortes quantités de calcium pour rendre vos os plus forts. De cette manière, vous avez la certitude qu’à l’âge de la ménopause, ils resteront résistants et ne se briseront pas au moindre choc ou à la moindre chute.

Même après trente ans, vous pouvez renforcer vos os en faisant le sport, en buvant du lait, en mangeant des légumes tels que : les petits pois, les haricots vert, le céleri, etc. Ainsi que des fruits de mer comme les maquereaux.
Sur ces lignes, nous vous quittons, en espérant mes chères « mamans » et « mamies » que vous en saurez bien prendre note.

Rita Bancé/Ouédraogo
Pour le faso.net
Source : « Les remèdes-maison des Grands-Mères » de Thomas Courtenay

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vidėo de la semaine

Portrait

Mme Kambou née Kabou Kadio, « médecin » de l’information

Le mardi 14 février 2017, à Ouagadougou, nous avons rencontré Mme Kabou KAMBOU née KADIO. Documentaliste, enseignante et entrepreneure, cette femme (...)


LeFaso.net © 2003-2014 Yenenga ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés